Mylène Farmer au Stade de France les 11 et 12 septembre 2009

Billet publié par Romain Petit le 13/09/2009 à 12H41 (MàJ le 28/09/2009 à 11H25) dans la catégorie Musique

Après 18 mois d'attente en passant par une date de Madonna il y a 1 an le 21/09/08, je suis retourné au Stade de France les vendredi 11 et samedi 12 septembre 2009 pour voir deux des spectacles de Mylène Farmer, dont j'apprécie l'univers depuis une dizaine d'années, à l'occasion de sa série de concerts En tournée 2009. Les deux concerts censés être identique, je ne les ai pas vécu de la même manière puisque le vendredi j'étais dans les gradins au 74ème rang (tribune haute A1 rang 74, ou au 3ème en partant du haut, hum hum, encore plus haut que le 21/09/08 - estimation de distance qui me sépare de la scène: 180 mètres) et le samedi en "pelouse or ouest" ou à quelques mètres du centre de la scène principale (estimée à 15-20 mètres). Et je peux vous garantir que c'est différent!

Une fan de Mylène Farmer dans la pelouse or ouest du Stade de France le 12 septembre 2009
Une fan de Mylène Farmer dans la pelouse or ouest du Stade de France le 12 septembre 2009

Le rendez-vous était donc donné à 20h00 (ouverture des portes à 18h00): pour le vendredi en place assise numérotée arrivée à 19h30 et le samedi en "fosse" à 19h00. Des holas plus ou moins suivies, des "mylèèèèèèèèèène" à foison, et la première partie débute aux environs de 20h15 avec Balé de Rua pour vingtaine de minutes. L'ambiance monte d'un cran. Puis on attend plus qu'elle, la pression augmente lorsqu'on entend un remix de Sextonik par Tomer G, suivi en boucle d'une musique (A Dark Knight?) de la bande originale de The Dark knight par Hans Zimmer et James Newton Howard, jusqu'à 21h20 où le stade tombe dans la pénombre et les hurlements. C'est parti pour 2 heures de show.

La setlist est composée de 20 chansons issues des 7 albums de Mylène Farmer, arrangées et mises en musique par un orchestre en live sous la direction d'Yvan Cassar, accompagnée par des danseurs, choristes et une ambiance vidéo signée Alain Escalle, et avec des costumes créés par Jean-Paul Gaultier (vu présent le samedi) pour Mylène Farmer. Tout s'enchaine parfaitement. Le concert a lieu sur la scène principale sauf pour la partie "chansons lentes" qui elle a lieu sur une toute petite scène en forme d'étoile au centre du stade, au plus près des spectateurs. Le public est en pleine effervescence dès l'arrivée de Mylène et jusqu'à son départ, avec une ambiance indescriptible lors de ses succès tels que Pourvu qu'elles soient douces, Libertine, L'instant X, Fuck them all, Sans contrefaçon, Dégénération, C'est dans l'air et Désenchantée. Et le public partage un moment d'émotion avec Mylène lorsqu'elle chante en piano-voix Nous souviendrons nous, Rêver, Laisse le vent emporter tout et Ainsi soit je...

Le décalage de son que je déplorais lors du concert du 21/09/08 était toujours d'actualité seulement en tribune mais aucun problème évidemment en fosse! Le son était de très bonne qualité, sauf deux coupures sons qui sont survenues le vendredi, mais tout le public a chanté pour elle pour remplacer cette absence momentanée et Mylène a continué, puis présenté ses excuses dans la bonne humeur. Le samedi tout été parfait, Mylène plus à l'aise que la veille, et plus émue encore lorsque le public lui a chanté un "joyeux anniversaire", avec l'aide d'Yvan Cassar au piano qui reprit l'air, puisqu'elle fêtait ce jour là ses 48 ans (et cette année ses 25 ans de carrière).

Magique, grandiose, magnifique, immensité et intimité, joyeux et émouvant à la fois, ces deux concerts resterons inoubliables. La pelouse or est de loin le meilleur endroit pour vivre un concert de Mylène Farmer, même si au 74ème rang et plus l'ambiance était également présente.

Pour la suite Mylène donnera son prochain et dernier concert le samedi 19 septembre au Stade Roi Baudouin à Bruxelles. On attends avec impatience son clip de Sextonik (j'aurais bien vu un clip-live mais cette chanson n'a pas été chantée lors de la tournée), et l'édition en vidéo des concerts en mars 2010. Une exploitation en salle est à l'étude selon son manager Thierry Suc (mais personnellement je ne vois pas qui cela pourrait intéresser) d'autant que comme à son habitude plusieurs dates ont été capté sur pellicule (très rare pour un concert). Puis des projets de long métrage et d'album.

NB: dorénavant pour une salle plus grande que Bercy ce sera direction la pelouse...

En bonus quelques photos pour vous donnez une idée de mon point de vue dans le stade (avec points rouges où j'étais placé):

Stade de France le 11 septembre 2009 vu de A1 rang 74
Stade de France le 11 septembre 2009 vu de A1 rang 74
Stade de France le 12 septembre 2009 vu de la pelouse or ouest
Stade de France le 12 septembre 2009 vu de la pelouse or ouest
Stade de France le 12 septembre 2009 vu de la pelouse or ouest
Stade de France le 12 septembre 2009 vu de la pelouse or ouest

Désolé pour la qualité des photos prises avec un mobile...

Setlist:

  1. Ouverture / Paradis inanimé
  2. L'Ame-stram-gram
  3. Je m'ennuie
  4. Appelle mon numéro
  5. XXL
  6. California
  7. Pourvu qu'elles soient douces
  8. Point de suture
  9. Nous souviendrons nous
  10. Rêver
  11. Laisse le vent emporter tout
  12. Ainsi soit je...
  13. Interlude Avant que l'ombre...
  14. Libertine
  15. Sans contrefaçon
  16. L'Instant-X
  17. Fuck them all
  18. Dégénération
  19. C'est dans l'air
  20. Désenchantée

Crédits:

  • Conception et direction artistique du spectacle: Mylène Farmer et Laurent Boutonnat
  • Production du spectacle: Thierry Suc
  • Conception du décor: Mark Fisher
  • Direction musicale du spectacle: Yvan Cassar
  • Création des costumes: Jean-Paul Gaultier
  • Conception des images: Alain Escalle
  • Conception des lumières: Dimitri Vassiliu
  • Son: Stéphane Plisson pour la société MAW
  • Chorégraphies: Mylène Farmer pour C'est dans l'air, Je m'ennuie, L'âme-stram-gram et Désenchantée; Mylène Farmer et Christophe Danchaud pour Sans contrefaçon et Pourvu qu'elles soient douces; Christophe Danchaud pour Libertine; Nataly Aveillan pour Dégénération
  • Coordinateur chorégraphique: Christophe Danchaud
  • Création coiffure: John Nollet
  • Maquillage: Carole Lasnier
  • Coiffure: Frédéric Birault
  • Préparateur physique de Mylène Farmer: Hervé Lewis
  • Vocal coach: Karen Nimereala
  • Arrangements musicaux pour la scène et claviers: Yvan Cassar
  • Claviers: Jean-François Berger
  • Guitares: Bernard Gregory Suran Jr et David Levitt
  • Basse: Paul Bushnell
  • Batterie: Charles Paxson
  • Percussions: Nicolas Montazaud
  • Choristes: Esther Dobong'na Essiene et Johanna Manchec
  • Choristes (stades): Aline Bosuma et Asengo Waku
  • Danseurs: Miguel Edson, Kyle Bernbach, Cris Cangero, Victor Gonzales, Reed Kelly et Michael Angelo Melendez
  • Danseuses: Maria Carofano, Mayte Natalio, Ayo Janeen Berner Jackson (stades) et Alexis Anne Covento (stades)

Pour continuer la lecture...

Volcan - Atelier Animation P7 (2005)
Volcan - Atelier Animation P7 (2005)
Bilan 2017 des films vus au cinéma et en home cinema
Bilan 2017 des films vus au cinéma et en home cinema
Claude Pinoteau, Itinéraire d'un enfant de la balle
Claude Pinoteau, Itinéraire d'un enfant de la balle
Gone with the wind
Gone with the wind
Bilan 2013 des films vus au cinéma et en home cinema
Bilan 2013 des films vus au cinéma et en home cinema

Commentaire

Commenter le billet Mylène Farmer au Stade de France les 11 et 12 septembre 2009

Aucun commentaire sur ce billet, soyez le premier à partager votre avis.