Cinéma

Billets concernant le cinéma. Cette catégorie du Blog contient 26 billets.

Les livres art of Pixar, studio de films d'animation

Pixar est un studio de films d'animation en images de synthèse américain. Régulièrement des livres - en anglais - exposant les recherches graphiques dans les coulisses de l'élaboration de tels films sont édités par Disney Editions et Chronicle Books. Certains sont traduits et édités chez Huginn & Muninn.

Lire la suite du billet "Les livres art of Pixar, studio de films d'animation"...

Billet publié par Romain Petit le 15/02/2018 à 15H45

Les livres art of Pixar, studio de films d'animation

Bilan 2017 des films vus au cinéma et en home cinema

Voici la liste des films que j'ai vu en 2017. Tous les films ont été vus en version originale, sous-titrée en français si étrangers.

Lire la suite du billet "Bilan 2017 des films vus au cinéma et en home cinema"...

Billet publié par Romain Petit le 02/01/2018 à 10H12

Bilan 2017 des films vus au cinéma et en home cinema

Bilan 2016 des films vus au cinéma et en home cinema

Voici la liste des films que j'ai vu en 2016. Tous les films ont été vus en version originale, sous-titrée en français si étrangers.

Lire la suite du billet "Bilan 2016 des films vus au cinéma et en home cinema"...

Billet publié par Romain Petit le 02/01/2017 à 12H38

Bilan 2016 des films vus au cinéma et en home cinema

Volcan - Atelier Animation P7 (2005)

Animation réalisée par Romain Petit en 2005 en 10 heures avec papier, découpage et coloriage, à une fréquence de 12 images par secondes soient 135 images au total.

Lire la suite du billet "Volcan - Atelier Animation P7 (2005)"...

Billet publié par Romain Petit le 17/05/2016 à 15H34

Volcan - Atelier Animation P7 (2005)

Fantôme - Atelier Animation P7 (2005)

Animation réalisée par Romain Petit en 2005 en 15 heures avec papier, découpage et coloriage, à une fréquence de 12 images par secondes soient 140 images au total.

Lire la suite du billet "Fantôme - Atelier Animation P7 (2005)"...

Billet publié par Romain Petit le 17/05/2016 à 15H31

Fantôme - Atelier Animation P7 (2005)

Bilan 2015 des films vus au cinéma et en home cinema

Voici la liste des films que j'ai vu en 2015. Tous les films ont été vus en version originale, sous-titrée en français si étrangers.

Lire la suite du billet "Bilan 2015 des films vus au cinéma et en home cinema"...

Billet publié par Romain Petit le 02/01/2016 à 09H40

Bilan 2015 des films vus au cinéma et en home cinema

Le sens idéologique de Mars Attacks! de Tim Burton

Mars Attacks! est une parodie des films de science-fiction des années 50, en pleine guerre froide. Dans ces films les martiens représentent les communistes, voulant envahir la Terre, comme les soviétiques qui imposent leur modèle en Europe de l'Est et en Asie. Depuis 1947 les Etats-Unis se présentent en défenseur du monde libre, de la démocratie contre le totalitarisme soviétique. Les extra-terrestres viennent de Mars, la planète rouge, couleur qui désigne les communistes, la révolution. En 1962, la guerre froide atteint son apogée, le monde est au bord d'une troisième guerre mondiale. La Topps Company s'en inspire pour créer une collection de cartes intitulée "Mars attacks" qui raconte une invasion de la Terre par les martiens.

Lire la suite du billet "Le sens idéologique de Mars Attacks! de Tim Burton"...

Billet publié par Romain Petit le 09/12/2015 à 16H24

Le sens idéologique de Mars Attacks! de Tim Burton

Le cinéma documentaire - Délits flagrants de Raymond Depardon

Délits flagrants se rattache au cinéma direct par le dispositif de tournage imposé à Raymond Depardon, l'enregistrement des entretiens en plan fixe réunissant les deux protagonistes de profil, n'imposant pas de point de vue par des artifices de tournage. Mais le film documentaire prend son sens lors du montage, sur 6 substituts et 86 déférés filmés, seuls réciproquement 3 et 14 ont été retenus au montage, les 100 minutes du film ont été sélectionnées depuis 50 heures de rushes. Pour que Raymond Depardon puisse utiliser les images il faut que les déférés signent une autorisation "droit à l'image". Ils sont également payés car si ils veulent se désister, ils peuvent mais doivent rembourser. Pour la première fois Raymond Depardon présente son film au début grâce à sa voix qui lit un texte qui défile: ce que le spectateur va voir parmi toutes les choses que Raymond Depardon a filmé, et en quoi cette oeuvre est une exception puisque c'est le premier film qui montre la justice au quotidien en train de s'exercer, après sept longues années de négociations entre son réalisateur et les institutions judiciaire.

Lire la suite du billet "Le cinéma documentaire - Délits flagrants de Raymond Depardon"...

Billet publié par Romain Petit le 03/12/2015 à 12H14

Le cinéma documentaire - Délits flagrants de Raymond Depardon

Métafilm, exemple de Ed Wood de Tim Burton

Ed Wood (1994), métafilm signé Tim Burton, est également un biopic parodique voire loufoque du réalisateur Ed Wood (dès l'ouverture un vampire nous présente face caméra le film comme reconstitution d'une partie de la vie d'Ed Wood), nous transportant dans la vie d'Ed Wood fou de cinéma, vivant pour et à travers la production de ses films.

Lire la suite du billet "Métafilm, exemple de Ed Wood de Tim Burton"...

Billet publié par Romain Petit le 02/12/2015 à 17H55

Métafilm, exemple de Ed Wood de Tim Burton

Claude Pinoteau, Itinéraire d'un enfant de la balle

Dans le cadre du documentaire consacré au réalisateur Claude Pinoteau (La boum, La gifle, L'étudiante...), par David Maltese et Pascal Galopin, j'ai réalisé des photos de tournage des entretiens avec Vladimir Cosma (compositeur), Brigitte Fossey (actrice), Rémy Julienne (cascadeur), Géraldine Pailhas (actrice), Carole Weisweiller, ainsi que lors du tournage à la Cinémathèque Française des documents d'archive du Fond Claude Pinoteau.

Lire la suite du billet "Claude Pinoteau, Itinéraire d'un enfant de la balle"...

Billet publié par Romain Petit le 06/06/2015 à 12H55

Claude Pinoteau, Itinéraire d'un enfant de la balle
Page 1 sur 3 | Page suivante | 3