Mon premier Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe

Billet publié par Romain Petit le 27/09/2016 à 16H13 dans la catégorie Parc d'attractions

Cela faisait plusieures années que j’avais envie de me mettre à la course à pied et lorsque j’ai appris il y a bientôt 2 ans (fin 2014) que Disneyland Paris organisait son premier semi-marathon (et des courses annexes plus courtes) du 23 au 25 septembre 2016 je me suis dit que c’était une bonne source de motivation que de pouvoir courir dans un tel lieu magique. Et l’expérience fut au delà de mes espérances.

Eventail des objets du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
Eventail des objets du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
En vrac mon dossard, gEar bag, médaille, t-shirt de course, t-shirt offert par ma famille, le guide officiel...

Le pré-semi-marathon: mon entraînement

Objectif 1: pouvoir courir un 5k

N’étant pas sportif et ayant des rares expériences sportives toutes aussi laborieuses les unes que les autres, je peux assurer que je pars de zéro et c’est donc début 2015 lorsque les premières rumeurs apparaissent puis très vite lors de l’inscription à la newsletter de Disneyland Paris dédiée au semi-marathon (et donc sa semi-officialisation) que je me donne pour objectif de m’inscrire au 5k et de m’entrainer en conséquence.

L’inscription aux courses étant initialement prévue en octobre 2015, c’est en mai 2015 que je démarre un programme de 12 semaines pour pouvoir courir 5 km. Après quelques difficultés au début, j'atteins mon objectif début août 2015, et je continue à courir régulièrement jusqu’à fin novembre 2015, dont un 8 km (avec un fort dénivelé à 6 km) avec un ami mais beaucoup plus de difficultés que le 5k. Donc à ce stade je ne me vois toujours pas courir le semi-marathon.

L’achat de dossard seul est repoussé au 19 février 2016 à 17h00 (pour j’imagine permettre aux américains chez qui c'est le matin de s'inscrire). En moins de 3 heures c'est complet (quelques dossards seront finalement vendus fin août). Finalement grâce au soutiens de ma famille et mes amis je décide finalement de m’inscrire au semi-marathon (21,1 km) avec visite chez mon médecin pour obtenir mon certificat médical obligatoire.

Objectif 2: tenir la distance du semi-marathon (soit 21,1 km)

Courir 5 km c’est sympa (et je le répète pour moi c’est déjà un exploit) mais courir 21 km c’est une tout autre affaire! A nouveau je démarre un programme de 12 semaines en mai 2016, cette fois pour courir un semi-marathon, tout en sachant qu’en août 2016 je serais dans l’impossibilité de m’entrainer. Je voulais passer par un programme pour 10k avant mais manque de temps je passe du programme 5k au semi-marathon sans intermédiaire. Malgré les nombreux moments de doute et les courses non terminées pour cause de fatigue je m’accroche (et regarde les vidéos des courses à Disneyland Resort et Walt Disney World Resort pour me remotiver car eux en organise depuis 1994). Je me rassure en me disant qu’au pire je marcherais rapidement et que je le fais surtout pour le fun et non pour la performance. C’est fin juillet que je réussi à courir la distance d’un semi-marathon en 2 heures et 20 minutes.

Je remercie ma famille pour m’avoir soutenu et poussé à persévérer dans ce projet et aux Maltese de m’avoir soutenu et couru avec moi sur quelques uns de mes entrainements!

Avant le Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe j’aurais parcouru au total 900 km en 11 mois (de mai à novembre 2015 puis de mai à septembre 2016), avec une moyenne oscillant entre 6,70 et 7,11 min/km (Disney demande moins de 9,56 min/km).

Week-end Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe

Arrivés vendredi en fin de journée en famille nous logeons pour 2 nuits dans un hôtel Disney. Après le check-in, première destination: la Disney Events Arena pour récupérer mon dossard. Peu de monde je récupère tout ce dont j’ai besoin très vite.

Récupérer le dossard

En premier, en échange de la contremarque reçue par e-mail quelques jours auparavant et imprimée ainsi qu’une décharge de responsabilités signée, je récupère le gEar bag (sac qui servira de consigne lors de la course), le dossard, la contremarque pour le t-shirt de sport offert, 4 épingles pour accrocher le dossard, un bon pour une remise de 15% dans les restaurants Disney du Disney Village et l’indispensable guide officiel avec toutes les infos nécessaires.

Puis direction les photographes officiels pour me prendre en photo avec mon dossard pour leur permettre de m’enregistrer dans leur système pour acheter éventuellement les photos qui seront prises pendant la course.

Ensuite je vais récupérer mon t-shirt de course, de couleur grise il y a devant le logo sympa du semi-marathon (le Château de la Belle au Bois Dormant et Mickey qui court), et au dos les logos des partenaires. Je le met mais il donne assez chaud, je ne le mettrais pas pour courir cette fois.

Récupérer les bracelets pour mes supporters

Une quantité limitée de places est disponible pour les accompagnateurs sur Main Street USA dans le Parc Disneyland (au début de la course approximativement entre les km 2 et 3). Nous obtenons donc un bracelet pour chacun de mes accompagnateurs: ils pourront me voir courir aux premières loges.

La runDisney Health & Fitness Expo

Exposition de médailles au stand runDisney
Exposition de médailles au stand runDisney

Nous parcourons les différents exposant et un constat me vient et se répétera pendant tout le week-end: je me crois aux Etats-Unis! En effet beaucoup d’américains ont fait le déplacement (pour ceux qui ont couru dans un parc Disney aux Etats-Unis ils ont droit à une médaille supplémentaire exclusive "Challenge Castle to Château"), certains exposants sont américains mais sont parfois assisté par une personne française. Des conférences et séances de yogas sont organisées mais incompatible avec notre emploi du temps. Passage obligé à la boutique souvenirs où il n’y a déjà plus de pin’s (en édition limitée vendus depuis la veille déjà en rupture) mais où j’achète le PhotoPass runDisney (40€ / 32€ avec réduction) pour me permettre de récupérer une copie digitale des photos qui seront faites pendant le week-end par les photographes officiels Disney.

Courses enfants

Samedi matin nous allons voir les courses des enfants de 10h00 à 12h00, pour des distances de 100 m, 200 m, 400 m, 1 km puis 2 km, toutes autour du Lac Disney (où se trouvent les hôtels New York, Sequoia Lodge et Newport Bay Club). L’ambiance est festive et les petits coureurs, certains déguisés, arrivent avec Mickey ou Minnie pour les féliciter, et tous reçoivent une médaille. Les coureurs ayant leur prénom sur leur dossard, les animateurs n’hésite pas à encourager personnellement certains coureurs en les nommant. Moment émouvant lorsqu’un enfant handicapé, dont le père a poussé le fauteuil jusqu’à une dizaine de mètres de la ligne d’arrivée, termine avec courage les derniers mètres en courant. Nous remarquons que ces courses enfants sont très encadrées par de nombreux secouristes.

L’après-midi nous le passons dans le Parc Disneyland où nous croisons les participants aux courses du samedi matin (le 5k parti à 7h00 et les courses enfants), ainsi que des personnes (essentiellement américaines) arborant fièrement les médailles de leurs courses passées à Disneyland Resort et/ou à Walt Disney World Resort. Sachant que comme expliqué précédemment les participants dans la même année à une course d’un parc Disney américain et du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe gagnent une médaille exclusive supplémentaire: la médaille "Challenge Castle to Château".

Le soir je prépare ma tenue de sport et rempli le dos de mon dossard (contact d’un proche qui est sur place, contact du médecin traitant, allergies et groupe sanguin). Je me couche tôt, le réveil le lendemain matin étant réglé à 5h45...

Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe

Levé à 5h40 (5 min avant que mon réveil sonne donc) je me prépare et vais prendre à 6h00 une collation au restaurant de l’hôtel qui avait exceptionnellement organisé de 5h00 à 6h30 ce buffet pour les résidents de l'hôtel qui participent au 5k et/ou au semi-marathon avec au menu: bananes, pommes, yaourt, céréales, jus d’orange, jus de pomme, café et thé. Pour moi une banane, un bol de céréales et un verre de jus d’orange. Puis direction mon SAS de départ pour 6h30 pour un début de course prévu à 7h00, entre le parking Indigo et le cinéma Gaumont. Les 8595 participants arrivent dans le calme. Tout est bien indiqué je suis à 6h25 dans mon SAS de départ au rond point près du parking Indigo.

On voit au loin une scène avec 2 animateurs mais là où j’étais on entendait rien de ce qu’ils disaient, je reconnaissais juste les musiques succès du moment qui passaient. Et à 15 minutes du départ du premier SAS, ils font des mouvements d’échauffement que seuls ceux du premier SAS font car devant.

Dans le SAS C du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe à 6h29
Dans le SAS C du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe à 6h29
La ligne de départ, la scène et le SAS A se trouvent à peu près au centre de l'image
Dans le SAS C du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe à 7h39
Dans le SAS C du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe à 7h39
Le jour se lève et j'approche enfin de la ligne de départ

L’attente est longue, il fait encore nuit et un vent froid régulier provoque chez moi un claquement de dents. C’est le seul moment négatif du week-end. Pour bien faire il aurait fallu mettre des écrans et des enceintes le long des SAS B, C et D pour voir et entendre les animations faites devant le SAS A, et distribuer des couvertures de survie aux plus frileux comme moi.

Les oubliés du SAS C

L’emplacement des SAS et leur départ était tel que mon SAS a bougé qu’à partir de 7h30 (je suis arrivé à 6h30 comme demandé) car 2 SAS étaient côte à côte, et il a fallu attendre que le SAS où je n’étais pas soit parti pour que nous puissions avancer au lieu de faire partir un groupe dans chaque SAS par intermittence pour éviter à tout le monde d’être statique pendant 1 heure, ou de mettre tous les SAS les uns derrière les autres pour nous permettre de tous avancer petit à petit et ainsi se réchauffer un minimum. On voit défiler puis partir d’autres coureurs devant nous pendant 30 minutes sans bouger et sans information. La disposition des SAS a été mal pensé.

Finalement je pars enfin vers 7h45 à la 23ème vague (la première est partie aux environs de 7h10 et chaque vague partait avec 1 min 30 d’interval). Devant moi la ligne de départ avec en horizon le Disneyland Hotel, à droite la scène avec les animateurs qui nous encourage et à gauche un écran avec la vidéo d’un personnage Disney différent à chaque vague qui décompte à partir de 3 (j’ai eu la Fée Clochette). Et là cette longue attente est oubliée, les muscles se réchauffent vite et je profite. Grâce à ces vagues de départ cela permet qu'une fois la course démarrée c'est fluide.

Je commence par me diriger vers le Parc Walt Disney Studios en entrant par les coulisses dans la rue de service entre le parking Indigo et le Parc Walt Disney Studios. J’arrive donc dans le parc sur la scène de Moteurs Action Stunt Show Spectacular où nous nous voyons sur l’écran géant, puis je traverse le décor de Reign of Fire et l’exposition des voitures de films habituellement accessible qu’avec le Studio Tram Tour. Premier point photo: Captain America et à quelques mètres Spiderman. Je continue devant Armageddon, la Tour de la Terreur, les coulisses entre Cinémagique et Studio 1, Front Lot avec sa fontaine de Mickey Apprenti Sorcier. Je traverse Studio 1 avec la musique à fond et à la sortie Tic et Tac, Hollywood Blvd, devant Studio Tram Tour je tourne à droite direction Toy Story Playland puis Ratatouille (cast members toujours aussi nombreux) avec le chat Marie devant la boutique Chez Marianne. Les voitures de Cars Quatre Roues Rallye dansent, les cast members de Crush’s Coaster tiennent des pancartes "just keep running" (référence à Dory et son "just keep swimming" dans le film Le Monde de Némo). Mr et Mme Indestructible devant Animagique Theater et je quitte déjà le Parc Walt Disney Studios en passant rapidement par les coulisses entre Les Tapis Volant et Animagique Theater. Fantasia Gardens autour du lac avec des nouveaux jets d’eau dernièrement réhabilités, j’entre dans le Parc Disneyland par les tourniquets de gauche. Sur Main Street USA je vois ma famille qui me tape la main et m’encourage, ça fait super plaisir! Passage devant le Château de la Belle au Bois Dormant et je tourne à droite dans Discoveryland avec Orbitron à gauche, Autopia à droite, Nautilus, l’arrière de Space Mountain, Star Tours et point photo avec Darth Vader et 2 Stormtroopers devant la Jedi Academy. Musique de la Cantina de Star Wars puis passage surprenant dans les coulisses entre Buzz Lightyear Laser Blast et Videopolis avec la musique de Tron Legacy par Daft Punk et des lumières bleus et rouges qui réagissent au son. J’arrive dans Fantasyland avec point photo de 2 couples de princesses et princes installés au pied d’un char de la parade. It’s A Small World et Mad Hatter’s Tea Cups puis point photo avec Alice, Mad Hatter, White Rabbit et Cheshire Cat qui partait quand j’arrivais (dommage c’est un personnage rare), devant le Labyrinthe d’Alice. Carrousel de Lancelot, je traverse le Château de la Belle au Bois Dormant avec cette fois 4 photographes qui prennent à la fois autant de coureurs en photo. Avant d’entrer dans Frontierland point photo avec Robin des Bois, puis rapide passage devant Big Thunder Mountain toujours en travaux et donc avec son mur de palissades, dommage... Adventureland je longe le Hakuna Matata puis point photo avec Abu, Aladdin et Génie pendant que Jasmine, Jafar et Sultan partent. Court détour à nouveau dans Fantasyland devant le Au Châlet de la Marionnette puis retour en passant devant Peter Pan’s Flight à Adventureland, Pirates of the Caribbean, La Cabane des Robinson, Pizza Outpost et dernier point photo avec personnages, mais pas des moindres car rares à Disneyland Paris: Dug, Mr Fredrikson et Russell!

Ces 5 premiers km sont évidemment les plus intéressant mais grâce aux animations tout au long du reste du parcours la course est agréable. Et les villes de Val d’Europe traversées (Montévrain, Chessy et Magny le Hongre) ont mis des panneaux descriptifs de lieux d’intérêt (par exemple la présence d’un lavoir avec sa fontaine du XIème siècle à Magny le Hongre).

Une fois traversé la ligne de chemin de fer du Disneyland Railroad et à quelques mètres la borne kilométrique 5 je traverse la zone de bureaux et entrepôts du resort sur 1 km. Des véhicules de Main Street USA sont exposés et amusant de voir les noms des bâtiments aux noms de personnages Disney. J’entre dans la première ville de Val d’Europe du parcours: Montévrain où je cours dans un stade sur la piste de course. Après le bois dans Chessy, les 4 km sur le boulevard circulaire que je redoutais et qui se sont avérés la partie la plus compliquée du parcours: rien à voir à part les groupes de musique les points de ravitaillement, mais surtout quelque chose qui a souvent été compliqué pour moi dans mes courses d’entrainement: montée + soleil en pleine face (entre les bornes 10 et 11)! Je quitte ce boulevard pour Magny le Hongre et les hôtels partenaires Disney, un lac, et de nouveau le boulevard circulaire entre les bornes 15 et 16, en longeant donc les précédentes bornes 11 à 12. C’est moments où je longe d’autres coureurs en sens inverse me permettent d’admirer les déguisements de certains des plus réussis.

A quelques centaines de mètres avant la borne 17, les 4 derniers km m’attendent, je retourne enfin dans le resort pour traverser les hôtels Disney: Santa Fe, Cheyenne (et ses chanteurs de country music), New York, Sequoia Lodge et Newport Bay Club. Quel soulagement et plaisir de retourner dans le monde magique Disney. Je suis regonflé à bloc. Disney Village traversé il ne reste plus que 1 km, j’en ai parcouru 20 déjà! C’est passé si vite! Je repasse sur la route de service où j’étais tout à l’heure entre le parking Indigo et le Parc Walt Disney Studios mais cette fois je tourne à gauche (l’accès au Parc Walt Disney Studios est à droite) et j’atteins la zone d’arrivée située sur le parking extérieur Indigo. Les derniers mètres sont un peu triste comparés à tout ce que j’ai vu avant. Mais ayé: 21,1 kilomètres parcourus (dont 16 sans m’arrêter)!

Une fois franchi la ligne d’arrivée ma famille, Donald et Daisy en tenue de sport me félicitent, un bénévole me remet ma médaille bien méritée et je reçois une bouteille de Vittel, une bouteille de Powerade, une bouteille de Sportéus, un sac avec une banane, un sachet de cacahuètes et un sachet de fruits secs. Je me fais prendre en photo devant un décor "Finisher" et je sors de la zone réservée aux coureurs pour rejoindre ma famille. Cette fois on se fait tous prendre en photo devant un poster géant du Château de la Belle au Bois Dormant, symbole de Disneyland Paris.

La course se déroulant juste avant l’ouverture au public nous sommes donc les seuls dans les parcs, et comme c’est pendant les procédures d’ouverture des attractions, on voit celles en extérieur fonctionner à vide!

Des cast members et des bénévoles survoltés nous encouragent pendant tout le parcours, parfois en s’adressant à nous en nous nommant directement puisque nous avons notre prénom écrit sur notre dossard. Auxquels s’ajoutent les accompagnateurs sur Main Street USA, des visiteurs du Disney Village, des résidents des hôtels Disney et des riverains dans la partie Val d’Europe (mentions spéciales à la voiture qui diffusait de la musique à fond et de la mère avec dans les bras un nouveau né dans son body Mickey Mouse à qui elle faisait faire coucou aux coureurs!). Très motivant, surtout les 3 derniers km.

Des animations agrémentent également le parcours avec des associations de groupes de musique, des cheerleaders...

Les stands de ravitaillement sont nombreux et très bien approvisionnés (En boisson Vittel et parfois Powerade et Sportéus, en nourriture barre de céréales Kellogg’s, sachet de pomme en morceaux). Une petite chose à dire: le fait que les boissons soient versées dans des gobelets obligent à ralentir pour les boire sans quoi on s’en met partout...

A chaque km il y a une borne avec un décor différent à chaque fois pour ceux qui veulent se prendre en photo devant! Et aux km 5, 10, 15 et 20 des portiques qui scannent nos dossards pour les résultats. Dans l’ensemble il y a peu de dénivelé et les routes larges à de rares exceptions près (pas de difficultés rencontrées pour doubler).

Les bénévoles sont très nombreux, souriants et encourageants.

De retour à l’hôtel le petit-déjeuner normal était ouvert jusqu’à 12h00 pour les participants à la course du jour. Une douche puis détente dans la piscine!

Performance / Résultats

Comme écrit précédemment je n’ai pas couru ce semi-marathon pour obtenir un temps record ni même un temps particulier, mais pour le fun de participer à une course unique (en dehors des Etats-unis). Je termine 6420ème (sur 8595 participants) au classement général, 1954ème dans ma catégorie (SEH), pour un temps net de 3:03:32 (une moyenne de 6,90 km/h ou 8,42 min/km). Sachant que les 5 premiers km sont dans les parcs et m’étant arrêté sur la dizaine de points photos (avec une attente entre 1 et 10 min selon le succès des personnages) j’ai mis 1:09:47 pour parcourir les 5 premiers km! Et 1h50 pour les 16 autres km... (10 km à 1:42:59, 15 km à 2:19:15, 21,1 km à 3:03:32)! A partir du 5ème km j’ai beaucoup plus souvent dépassé des personnes que j’ai été dépassé moi même...

Focus sur mon dossard, t-shirt et médaille du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
Focus sur mon dossard, t-shirt et médaille du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
Focus sur ma médaille du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
Focus sur ma médaille du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
Le t-shirt de course en fond
Mickey Mouse avec ma médaille du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe
Mickey Mouse avec ma médaille du Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe

Je ne regrette pas de m'être entraîné ces derniers mois et d’avoir couru tous ces kilomètres qui m’ont permis d’apprécier dans de bonnes conditions physiques ce moment magique que j’ai adoré, je n’ai pas vu le temps passer. Même mes accompagnateurs ont apprécié cette matinée car ils étaient impliqué dans la course en tant que supporter grâce à l’ambiance organisée par Disney et ses nombreux bénévoles, et le fait de leur permettre de venir me voir courir à l’intérieur du Parc Disneyland dans une zone privative avant l’ouverture au public (je suis passé à 8h15 et le parc ouvre à 10h00).

Et bien sûr félicitations aux nombreux coureurs déguisés en personnages Disney! Ce n’est vraiment pas un semi-marathon comme les autres!

Pour continuer la lecture...

Parcs d'attractions visités
Parcs d'attractions visités
Bilan 2012 des films vus au cinéma et en home cinema
Bilan 2012 des films vus au cinéma et en home cinema
Carnet de voyage à Londres (Royaume-Uni)
Carnet de voyage à Londres (Royaume-Uni)
Bilan 2008 des films vus au cinéma et en home cinema
Bilan 2008 des films vus au cinéma et en home cinema
Mylène Farmer au Stade de France les 11 et 12 septembre 2009
Mylène Farmer au Stade de France les 11 et 12 septembre 2009

Commentaire

Commenter le billet Mon premier Semi-Marathon Disneyland Paris - Val d'Europe

Aucun commentaire sur ce billet, soyez le premier à partager votre avis.